• Au souvenir d'une vieille chanson depuis trop longtemps entendue, je me suis demandé si les nounours n'étaient vraiment que des ours. Si tout un chacun sait que le Teddy Bear est né de la propension de Theodore Roosevelt à apprécier la chasse aux ours, qu'en aurait-il été s'il chassait les orang-outan, et est-ce que cette chanson aurait la même saveur...

    Avec sa lippe malheureuse, et son petit front dégarni, ses bras très longs pouvant enlacer à coup sûr, sans se rater...

    Mais qu'est-ce que je raconte ?... j'ai jamais eu qu'un gros panda qui sentait le moisi sur les bords !





     


    33 commentaires
  •  



    Problème de correspondance d'un train à l'autre. J'y ai perdu la tête, mais c'est que nous étions tous figés. Comme de belles statues grecques. Quand soudain le Discobole a perdu son machin, loupé le Penseur qui n'avait rien d'un Grec et rien à faire là, pas loupé la Vénus qui a soupiré « le bras m'en tombe », moi j'y ai perdu la tête et ça m'a donné des ailes... Après tout on s'en fout, je suis... la Victoire de Samothrace.



    Il n'empêche, au-delà de ce style Louvre, poireauter 8 heures sur un quai, ça mange beaucoup de votre séjour et de votre esprit.


    11 commentaires
  •  


    La nuit dernière, seule au milieu de mes cartons empilés les uns sur les autres, comme autant d'immeubles fragiles, avec pour unique lumière un modem qui se prenait pour un néon publicitaire, je me disais que je n'avais pas pris le temps de dire : « Aurevoir Belfort »... puis ça faisait quelques années, dans les faits, la vie courante, les rues et les petites boutiques que j'étais déjà partie...


    Puis ces quelques bougies, cette fenêtre et ses quelques lumières, les reflets par les carreaux sur mes buildings en carton plus ou moins défaits, le néon de modem, et je me suis dit : « Viva Las Vegas !!! »


    Après tout il y a bien là une Tour Eiffel comme ici...


    76 commentaires
  •  

    A en croire les sympathiques conseillers techniques que l'on croise dans les couloirs, brancher l'installation hi-fi était aisée. Et bien, je ne suis pas pressée de savoir ce qui est compliqué par ici. Mais il n'empêche, voilà une bonne chose de faite.

     


    7 commentaires
  •  

    Je ne sais pas encore comment on pourra appeler ça... un espace de socialisation, un carrefour de rencontres, une pirouette avec l'inconnu, les pages électroniques d'un journal intime... On s'en fout après tout... Je suis Agatha Christine.

     


    17 commentaires